Loterie solaire - Philippe K. Dick

Publié le par GiZeus

Article déplacé à l'adresse suivante, merci de votre compréhension :

 

http://foudre-olympienne.blogspot.com/2011/08/loterie-solaire-philip-k-dick.html

Publié dans Science-fiction

Commenter cet article

Spooky 14/09/2010 14:47


Tiens Dick reste pour moi un mystère ; il est adulé, mais je ne comprends pas trop pourquoi. J'ai lu Le Maître du haut château et un ou deux autres (dont peut-être Ubik, mais je n'en suis pas sûr,
ce qui témoigne du point auquel il m'a marqué). Je crois que j'ai du mal parfois avec les écritures hallucinées, et du coup Dick ne me parle pas...


GiZeus 14/09/2010 15:09



C'est justement pour ce brouillage des cartes, entre réel et irréel, que Dick est considéré comme un maître. Précurseur peut-être même. C'est le développement de son côté paranoïaque qui lui a
inspiré ses chefs d'oeuvre. Faudra d'ailleurs que je rattrape mon retard là-dessus, avec le Maître du haut chateau justement, et aussi ses androides rêveurs.


 


Et si t'as pas aimé Dick, je te déconseille d'essayer Barbéri (sa trilogie Narcose du moins), puisque c'est Dick "en plus vertigineux" selon le cafard cosmique. Et c'est vrai que c'est encore
plus brouillé.



GiZeus 12/09/2010 20:41


En fait, Dick était bien sous l'emprise d'amphétamines, mais pas à des fins hallucinatoires ou proches, mais pour tenir la cadence. Je crois que cette dépendance l'a conduit à exacerber son côté
paranoïaque. Si tu veux en découvrir plus, tu peux consulter la biographie du cafard, qui est assez instructive sur la vie de l'écrivain (et de bien d'autres).


Pef 11/09/2010 13:34


Non en réalité je n'ai lu que les deux que j'ai évoqués, mais j'avais vraiment aimé. Après j'ai un peu peur de me lancer dans d'autres bouquins de Dick, parce qu'il faut avouer que c'était un
illuminé et qu'en lisant certains passages du Maître du Haut Château, on se demande si ça n'a pas été écrit sous l'emprise de drogues diverses ! ^^ (c'est peut-être le cas d'ailleurs, tiens il
faudrait que je me renseigne). Ubik est quand même très accessible, mais le style ne m'avait pas choqué moi. Je l'ai lu il y a un bout de temps donc j'ai du mal à m'en souvenir précisément
remarque... Je vais m'intéresser à Narcose, c'est d'accord ;)


Pef 10/09/2010 22:56


Moi je n'ai pas lu Loterie Solaire mais Ubik si et je me souviens que j'avais vraiment adoré. Je ne comprends pas les problèmes de traduction que tu évoques, ils ne m'ont pas marqué en tout cas
(j'ai lu la traduction d'Alain Dorémieux, je ne sais pas s'il en existe d'autres). Et j'ai donc un super souvenir de Dick, renforcé par la suite après la lecture du Maître du Haut Château, tout
aussi génial à mon goût !


GiZeus 10/09/2010 23:12



Apparemment j'ai la même traduction que toi, c'est aux édition 10/18. J'avais trouvé le style d'une platitude désespérante, très sec, et ça m'avait complètement gâché la lecture. Du coup, j'ai
"survolé" le bouquin en moins de cinq heures, sans m'immerger comme je l'aurais du, c'est à dire aborder sereinement les concepts abordés. Je n'y ai vu que du pur divertissement. Alors qu'ici, le
style me convient beaucoup mieux.


J'évoquais des problèmes de traduction, parce que sur un forum on pensait que c'était le traducteur qui était en cause. Du coup, je pense relire Ubik mais traduit par une autre personne.


Et les autres aussi, dont le maitre du haut chateau bien sur. J'ai L'Homme doré sur mes étagères depuis un moment.


Mais si t'as aimé Dick, que t'en as lu pas mal, je te conseille de te tourner vers Narcose de Barbéri. J'ai pas fait d'articles tout simplement parce que je ne sais pas quoi dire dessus, à part
ça:


http://www.lisezmoiaussi.com/forum/voirtopic.php?t=92